Le peuple Worimi

Le territoire du peuple Worimi se situe sur la côte de l’océan Pacifique au nord de la ville de Newcastle dont il est naturellement séparé par l’Hunter River. Il est composé de bush, de mangroves et surtout d’une immense plage, Stockton Beach, qui s’étend sur plus de 32km.

Worimi map

Cette plage tient une grande place dans la culture et de l’histoire des Worimi. Elle permet en partie de comprendre la situation actuelle de ce peuple aborigène car elle rassemble plusieurs éléments parfois contradictoires qui essaient de cohabiter avec plus ou moins de réussite.

D’un côté cette plage magnifique et gigantesque est un endroit rêvé pour y passer le week-end ou les vacances. Les touristes sont très nombreux à profiter des joies de la plage et des dunes de sable en 4X4 ou même à dos de dromadaire. C’est aussi une plage très prisée des surfeurs. De l’autre côté, elle fait partie du parc national du Worimi Conservation Lands, et ses dunes de sables sont le lieu de phénomènes naturels particuliers qui sont considérés comme des éléments sacrés de la culture locale.

Par exemple, les amas de coquilles et d’os (les middens) qui remontent à la surface des dunes grâce à un phénomène d’érosion.

Stockton beach

Ce sont en vérité des traces des anciens repas des aborigènes qui peuplaient la plage avant la colonisation. Certains de ces amas peuvent dater de plus de 10 000 ans. Ils sont des témoignages très importants des anciens Worimis. Ces traces du passé sont aujourd’hui menacées par les diverses activités touristiques qui se développent sur la plage comme le montre ce reportage du Newcastle Herald

Une certaine solution existe pour préserver les sites les plus importants pour les aborigènes. Une partie de l’activité touristique de la plage de Stoctkon est gérée par les Worimi eux-mêmes. Ils dirigent une société nommée Sand Dune Adventure  et ils organisent des parcours en quad ou en bus tout-terrain qui préservent les sites sacrés les plus importants.

sand adventure1

Les formes créées par ces remontées de coquilles et d’os, sont parfois très impressionnantes. Elles inspirent les artistes aborigènes dans une grande partie des régions sablonneuses de l’Australie du désert jusqu’aux vastes plages des côtes. Il existe plusieurs formes symboliques pour les représenter, certains utilisent des nuages de points de diverses formes, d’autres des cercles concentriques. Chaque peuple et chaque artiste a sa propre façon de les figurer en peinture.

Saretta Fielding Middens Saretta FieldingMidden

Sarretta Fielding est une artiste aborigène appartenant au peuple Wanaruah, voisin des Worimi.

Dans cette région, l’art est en partie figuratif, mais les artistes utilisent aussi les points et l’iconographie qui se sont développés dans le désert depuis les années 70. L’art actuel du peuple Worimi est en réalité le résultat d’un métissage d’inspirations qui ont voyagées avec les hommes et les femmes des clans dispersés par l’histoire, et également par le  biais des nouvelles technologies de communucation.

Dans la communauté Worimi la plupart des artistes signent leurs toiles et celles-ci ont un sens d’accrochage. En effet il ne faut pas oublier que ce peuple vit non loin de l’océan qui inspire une grande partie de leurs œuvres. Bien souvent, il sert de repère dans la composition de la scène représentée.

9326 Gordon Syron, Moonlight Fishing, 2005

Gordon Syron est un artiste très politisé qui est aussi connu pour ses multiple toiles représentant l’Invasion Day, le jour où les anglais sont arrivés dans la baie de Sydney. Site internet de l’artiste

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s